• Golf Training Concept

GOLF / 5 clés pour être performant au DRIVING

Le driving a longtemps était considéré, seulement, comme une mise en jeu. Mettre la balle en jeu pour pouvoir continuer sereinement le trou.

Mais, AUJOURD'HUI, le driving représente bien plus. Il devient une clé du scoring. Il permet d'être offensif et de faire des birdies. Le driving consiste à mettre le joueur en condition pour faire des birdies. Son rôle change, sa valeur est plus importante. Chez les Pros PGA, les plus longs drivers sont souvent aux avants postes des classements mondiaux et money lists.


Alors je vous propose de voir ensemble 5 clés que vous devez considérer dans vos entraînements et votre technique pour être au TOP de votre performance au DRIVING!

Et ce, quel que soit votre niveau de jeu!


1/ LE SETUP à l'adresse devant la balle de golf

La balle est sur un tee, on a l'intention de la prendre en remontant. Votre INTENTION doit se voir dès la posture. Les épaules sont en mode décollage, l'épaule droite est plus basse. La balle est plutôt en avant dans le stance. Le coté droit s'efface par rapport au côté gauche, le grip est plutôt fort.

A l'image de Rory Mc Ilroy, jouez des balles HAUTES en DRAW !


2/ DIRECTION DE SWING et ANGLE d'ATTAQUE

Si il existe des exceptions, vous avez plutôt intérêt à prendre la balle en remontant pour avoir un joli vol de balle. C'est d'ailleurs pour cela que nous nous aidons d'un tee!! (qui doit être haut, soit dit en passant.....) Prendre la balle en remontant dans l'arc de swing implique de swinguer vers la droite pour espérer avoir un chemin de club droit vers la cible à l'impact.

Angle d'attaque et direction de swing se travaillent ensemble et doivent être liés pour espérer une trajectoire plutôt droite.

...Et là.... je vous ai perdu....

Ce n'est pas grave, retenez seulement que vous voulez swinguer vers le haut et vers la droite à travers la balle!

Je travaille cette sequence de swing et cette intention dès le coup d'essai avec les joueurs que je coache.

Bon à savoir.... cette sequence et cette intention est à l'inverse de celle que vous voudriez avoir en jouant un SandWedge.



3/ LES EFFETS pour limiter la dispersion de la balle de golf

Pas besoin d'être précis au mètre prés! Le milieu c'est bien, les bords aussi!

Il s'agit bien de limiter la dispersion car le fairway que vous visez est large (environ 30m) bordé de rough (environ 5 m de chaque coté). On vise une cible large d'environ 40m !!!

N'oubliez pas que le seul coup parfait au golf se limite à celui qui rentre dans le trou, souvent un putt de 40 cm....

Que vous soyez au milieu du fairway ou sur un bord du fairway cela n'a pas beaucoup d'influence sur votre score.

Il faut donc connaitre sa tendance de trajectoire (draw ou fade) et jouer avec en visant au bon endroit.

Vous devez avoir une intention de jeu au départ. Quel effet et vers quel cible?

Trop de joueurs visent le milieu du fairway sans savoir ce qu'il va sortir comme trajectoire de leur driver. Ces mêmes joueurs s'étonnent de ne pas prendre beaucoup de fairway...

Vous me direz alors, oui... mais je ne sais pas faire... Rassurez-vous, les effets au golf répondent à une mécanique de swing, pas si compliquée et...qui s'apprend.

Comprendre les effets au golf, apprendre à les jouer, d'abord grossièrement, puis en affinant ces effets vers une cible. Voilà une phase importante dans le processus d'apprentissage que je propose à mes élèves golfeurs à Cagnes sur Mer sur la Côte d'Azur.


4/ LA VITESSE de swing pour la performance de votre driving au golf

Les statistiques au service de la compréhension et de l'objectivité...

Sur le long terme, plus vous allez loin, meilleurs seront vos scores.

Demandez à votre pro enseignant ou à un joueur professionnel de golf de toucher en régulation les pars 4 en jouant seulement des hybrides en deuxième coup....Vous pouvez le mettre sur le fairway...il va quand même tirer la tronche...

Et pourtant c'est le quotidien de la plupart des joueurs amateurs. Source de bien de frustrations.

Alors, soit les distances ne sont pas adaptées, soit vous ne swinguez pas assez vite.

Pour avoir une chance de scorer, prendre des greens en régulation, faire des pars, voir des birdies...il FAUT jouer des petits clubs. Pour jouer des petits clubs, il faut avancer au maximum sur la mise en jeu.

Faites un TEST! Jouez 10 balles à 100m dans le rough et jouez 10 balles à 140m sur le fairway. Quel coup gagne le challenge de la dispersion? vous risquez d'être surpris.

*** Bonne nouvelle ***La vitesse se travaille:

- En travaillant sur les différentes sources de vitesse d'un swing de golf: Force rotative ,force latérale, force verticale. Un travail avec et/ou sans club.

- Avec les protocoles superspeed golf, vous créez des nouveaux schémas moteur plus rapides. Vous savez... cette vitesse que vous avez toujours connue dans votre swing de golf...et bien, en fait... vous pouvez faire plus rapide... pourquoi se limiter!

C'est en effet ce qu'expérimentent (avec joie et surprise) les joueurs de golf que je coache à Cagnes sur mer.

- En optimisant les données du vol de la balle (angle de décollage, backspin...) et du club (orientation face de club, angle d'attaque...)


5/ Le Fitting - Un club de golf adapté à son swing de golf

Un club de golf, le driver, peut et doit être adapté à votre morphologie, votre technique de swing de golf et vos intentions de trajectoire.

Imaginez que vous soyez au TOP sur les 4 points précédents mais que vous ayez un drive pas du tout adapté! Une situation classique lorsque je fais des démos avec les clubs de mes élèves.

Résultat?

C'est OK pour une démo ponctuelle, c'est amusant... mais surement pas pour une recherche de performance sur le parcours où je veux jouer mon jeu.

Je ne veux pas m'adapter à un club... je veux que le club soit adapté à mon swing et me donne la trajectoire que j'aime et souhaite voir.

Je vous invite à voir cette vidéo que j'ai réalisée avec Hervé de https://backspin-fitting.com

sur YOUTUBE:

https://www.youtube.com/watch?v=CS_DqSZH4VU&t=14s

et

https://www.youtube.com/watch?v=ubk2fgodz-4&t=86s


Dans le fitting, vous allez voir:

Des tailles de grip différentes, des shafts à caractéristiques différentes, des longueurs de club différentes, des ouvertures de club différentes.

Vous allez jouer sur la hauteur de balle, la portée de balle, le taux de spin, les effets latéraux, le centrage de l'impact, le bruit de l'impact...


En conclusion, vous l'aurez compris, jouer le driver au golf ne consiste pas juste à poser la balle sur un tee et taper dedans.... C'est un club à part, une situation de jeu à part qui compte beaucoup dans votre performance sur un parcours de golf. Sûrement un coup qui mérite un apprentissage technique, une compréhension et du temps d'entraînement.


Alors, prêt à passer un CAP?

Pensez vous avoir de la marge de progression avec ces 5 points clés que je vous ai exposé?


Bon golf,



212 vues0 commentaire